Qu’on le veuille ou non, le mois de février est un mois où l’on entend beaucoup parler d’amour. Mais l’amour, ce n’est pas toujours des fins heureuses (et niaises) dignes des productions Netflix. C’est aussi des cœurs brisés. Des histoires qui n’ont pas fonctionné. Des relations qui devaient se terminer. Comment traverser la rupture, cette épreuve propre à chacun·e mais aussi l’une des plus universelles ? Qu’est-ce qu’on apprend sur soi après ces torrents de larmes et ces montagnes de mouchoirs ? Et que nous reste-t-il une fois que la séparation a été (enfin !) digérée et acceptée ? Voici une sélection de 10 podcasts pour vous apporter un peu de réconfort si vous êtes en plein dedans, mais aussi peut-être pour vous proposer un nouveau regard sur les ruptures que vous avez pu vivre. Alors, prenez vos mouchoirs, parce qu’il y aura parfois des larmes, parfois des rires, mais toujours de la bienveillance et de la sincérité. À vos écouteurs 🎧

Le premier chagrin d’amour peut marquer une vie. C’est le cas pour Manu Payet qui raconte avec humour son histoire avec sa première copine, qui débouche sur sa première rupture. Une vraie claque, qui lui aura apporté maturité, courage et amour de soi. Un épisode touchant et léger de La Leçon, qui vous transportera peut-être vous aussi dans vos souvenirs.

Parce que les ruptures les plus fortes se cachent souvent dans nos amitiĂ©s les plus Ă©videntes, on vous invite Ă  Ă©couter le podcast AbĂ®me : dans cet Ă©pisode, Julien se confie sur son Ă©loignement, jusqu’à la sĂ©paration, avec son ami appelĂ© A. AncrĂ© dans le regret d’une Ă©poque rĂ©volue, il se livre sur son attachement Ă  ses souvenirs, dĂ©voile ses regrets tout en Ă©tant lucide sur qui les a sĂ©parĂ©s malgrĂ© tout l’amour qu’ils avaient l’un pour l’autre.

Avec Phoenix, Bérengère Krief et Marine Baousson vous proposent 26 épisodes, pensés comme un kit de survie à la rupture, à la disposition de tou·te·s, qu’on soit un cœur brisé ou un·e briseuse·r de cœur ! Comment bien quitter quelqu’un ? Quelles sont les étapes qui nous attendent après la rupture ? Quels livres lire, quelle musique écouter pour exorciser sa tristesse ou passer à autre chose ? Que faire si on veut rappeler son ex ? Elles vous proposent avec douceur, légèreté et humour, leurs conseils, leurs astuces et vous racontent leurs expériences pour se remettre de cette épreuve. Et #SpoilerAlert : oui, c’est très difficile mais croyez-les et croyez-nous : on finit toujours par se remettre d’une rupture.

Parce que la rupture, c’est aussi politique, c’est aussi une histoire de domination. Et quand l’émotion ou la douleur prend le pas sur le rationnel, il peut devenir très difficile de se séparer sereinement. C’est pourquoi on vous recommande ABSOLUMENT le podcast de Titiou Lecoq “Rends l’argent !” et notamment les trois épisodes consacrés aux séparations et aux problèmes financiers qui en découlent : “Oubliez le meilleur : côté argent, un couple doit toujours se préparer au pire”, “Quand l’argent détruit le couple”, “Ne parlez plus jamais de “pensions alimentaires”. S’il n’y avait qu’une leçon à retenir : parlez d’argent au sein de votre couple ! Ce n’est peut-être pas très romantique mais ça vous protégera en cas de fin malheureuse.

Un vieux dicton dit que le féminisme mène à la sorcellerie, au lesbianisme, à l’infanticide… Et on pourrait ajouter, au divorce ! C’est donc ce sujet, souvent douloureux, parfois banal, qui est abordé par Clémentine Gallot et Pauline Verduzier dans cet épisode de Quoi de Meuf. Comment se sépare-t-on ? Comment se fait-il que ce sont le plus souvent les femmes  qui sont lésées dans ces processus, ceci alors que dans 75% des cas, ce sont elles qui demandent le divorce ? Comment aborder la séparation au prisme des questions de genre et de féminisme ? Clémentine et Pauline reviennent sur l’histoire du divorce, de sa place dans les féminismes, mais aussi dans l’économie et bien entendu et de sa représentation dans la pop culture !

Parmi les dĂ©gâts collatĂ©raux de la crise sanitaire, il faut compter l’explosion du nombre de sĂ©parations. Certains cabinets d’avocats spĂ©cialisĂ©s dans les divorces ont vu leur activitĂ© augmenter de 120%. Visiblement, les confinements successifs sont venus accĂ©lĂ©rer une tendance dĂ©jĂ  bien en place : les couples stables qui blanchissent ensemble sont en voie d’extinction, et nos trajectoires affectives de plus en plus prĂ©caires. Pourquoi se sĂ©pare-t-on autant, si vite et si mal, et comment encaisser cette Ă©preuve sans y laisser toutes ses plumes ? Dans Vivons heureux avant la fin du monde, Delphine Saltel entreprend de constituer un petit guide pour se sĂ©parer le plus respectueusement possible, en trois Ă©pisodes : SĂ©paration, mode d’emploi.  

Le premier jour, celui de la rencontre, de l’espoir; le dernier jour, celui de la fin. Dans cette adaptation de la série d’articles d’Hélène Foucher pour Le Monde en podcasts, des comédien·ne·s interprètent ces récits à cœur ouvert. Émouvants, touchants, nostalgiques, parfois tristes. On a tout particulièrement aimé le dernier épisode “Il m’a insufflé la vie que mon père perdait”, qui rappelle que peu importe la durée d’une relation, c’est son intensité qui fait qu’elle comptera toujours.

Dans cet épisode du podcast Chagrins d’amour, Céline confie avec douceur au micro de Marie Gouillier la fin de sa relation toxique, qui aura duré 11 ans et l’aura emmenée jusqu’au Chili. Plus qu’une histoire de violences, elle raconte son parcours de reconstruction, après avoir mis un point final à cette histoire, et comment elle redevenue forte et résiliente, pour finir par se retrouver elle-même. 

Les séparations peuvent aussi s’imposer au fil du temps qui passe, à demi-mot mais avec certitude : c’est le cas de Laura et de son époux, après plus de vingt ans de mariage. Raconté dans Modern Love, le podcast du New York Times, ce superbe épisode revient sur la décision de leur divorce après tant d’années ensemble, et le poids qu’a eu le silence dans leur séparation.

Les histoires les plus marquantes sont parfois celles qui ont à peine commencé. Pour finir votre écoute, tendez l’oreille à cette magnifique lettre du podcast Post-scriptum : Catherine et François se sont rencontrés dans leur lycée à Marseille. Sous un olivier, à bord d’un bus, dans les couloirs, ils se sont découverts. Presque 40 ans plus tard, ils reviennent sur cette histoire d’amour qui restera inachevée à leurs yeux.

Bonne écoute les Écouteuses·rs ! 🎧